C’est à dire un vendeur de livres d’occasion, spécialisé dans le “Livre moderne illustré”. Cette terminologie faisant référence aux oeuvres éditées depuis le début du XIXème siècle (on qualifie de “Livre ancien” les ouvrages édités avant 1800). J’exerce cette activité, après une carrière professionnelle achevée, d’abord par passion (heureusement) de la littérature et de l’objet lui-même mais aussi pour le plaisir que procure un échange commercial pour un article acquis dans l’espoir qu’il répondra aux attentes d’un client éventuel. Loin des crises qui secouent le monde de l’édition et de la librairie traditionnelle (l’affluence lors des ventes spécialisées en salle en témoigne), le commerce des livres d’occasion est, semble-t-il, encore épargné pour les libraires et bouquinistes qui ont réussi à prendre le train de la vente en ligne.

Pas un livre ne ressemble à un autre, pas un bibliophile qui n’ait exactement le goût de l’autre. Il y aura toujours une clientèle désirant se constituer une bibliothèque avec des classiques de la littérature ou des oeuvres méconnues, joliment reliés par des artisans créatifs, imprimés sur du papier de qualité, illustrés par des artistes renommés et produits par des éditeurs qui savaient prendre des risques et ne cherchaient pas à flatter le goût du public réclamant toujours le même type de livre.

Ma boutique en ligne (je n’ai pas les moyens d’avoir un fond de commerce) qui me permet d’internationaliser mon commerce depuis mon petit coin de Bretagne, intéressera les amateurs à la recherche d’ouvrages, moins onéreux qu’en librairie (c’est normal) tâchant de réunir les critères évoqués plus haut. La présentation des objets y est honnête et sans vice caché.

Je suis présent également sur Ebay mais les tarifs sont légèrement supérieurs à ceux que je propose sur le site en raison des frais de vente sur cette plateforme.

Une page Facebook est ouverte pour avertir les clients que cela intéresse des nouveaux arrivages et dialoguer.