Alphonse DAUDET

Alphonse Daudet naît à Nîmes le 13 mai 1840, dans une famille catholique et légitimiste.  Il passe la majeure partie de son enfance dans le Gard. Après avoir suivi les cours de l’institution Canivet à Nîmes il entre en sixième au lycée Ampère de Lyon où sa famille s’installe en 1849 lorsque son père doit fermer sa fabrique. Alphonse doit renoncer à passer son baccalauréat après la ruine de son père en 1855. Il devient maître d’étude au collège d’Ales. Cette expérience pénible lui inspirera son premier roman, Le Petit Chose (1868), dans lequel se trouvent mêlés des faits réels et inventés, comme la mort de son frère.

Désirant faire une carrière littéraire, il rejoint son frère Ernest à Paris. Désargenté, il mène une joyeuse vie de bohème. Collaborant dans différents journaux (notamment Paris-Journal, L’Universel et Le Figaro), il publie en 1858 un recueil de vers, Les Amoureuses, et entame la même année une liaison avec Marie Rieu, une jeune modèle aux mœurs faciles qui devient sa maîtresse officielle et qui lui inspirera le personnage du roman Sapho. En 1860, il est engagé comme secrétaire du Duc de Morny(1811-1865) demi-frère de Napoléon III et président du Corps Législatif. A la mort de celui-ci, Alphonse Daudet se consacre à l’écriture, non seulement comme chroniqueur au journal Le Figaro mais aussi comme romancier. (Source : Wikipédia)