Victor HUGO

Victor Hugo est un écrivain considéré comme l’un des plus importants écrivains français. Fils d’un général d’empire, il passe son enfance entre Paris, Naples et l’Espagne au gré des mutations de son père. En 1813, la famille revient s’installer à Paris. En 1816, il écrit dans son journal : «je veux être Chateaubriand ou rien». De 1817 à 1820, il hésite entre l’écriture et Polytechnique. Il participe à trois concours de poésie et obtient deux fois le premier prix et opte pour l’écriture. En 1819 encore lycéen, il crée avec ses frères la revue, Le Conservateur Littéraire.
Romancier du peuple, il écrit pour celui-ci à travers des chefs-d’oeuvre comme “Notre-Dame de Paris” (1831) et surtout “Les Misérables” (1862). En 1841, il entre à l’Académie Française et devient, en 1845, Pair de France.
Au début de la Révolution de 1848, il est nommé maire du 8e arrondissement de Paris, puis député de la deuxième République et siège parmi les conservateurs. Lors des émeutes ouvrières de juin 1848, Victor Hugo, lui-même, va participer au massacre, en commandant des troupes face aux barricades, dans l’arrondissement parisien dont il se trouve être le maire. Il en désapprouvera plus tard la répression sanglante. Il fonde le journal L’Événement en août 1848.
Fervent partisan de la démocratie il est élu député de l’Assemblée Constituante en 1848. Il vote pour les conservateurs et soutient la candidature de Napoléon, mais rompt son engagement en 1849. Pilier de la résistance, il doit s’exiler jusqu’en 1870. Installé à Jersey et Guernesey, il écrit “Les Châtiments”, et “Les Contemplations”. De retour en France, à plus de 60 ans, il entame la rédaction de “La Légende des siècles”.  (Source : Babelio)