Léo LARGUIER

Léo Larguier est un poète, nouvelliste, critique et essayiste français.

Léo César Albin Larguier est né dans les Cévennes d’une vieille famille de paysans huguenots. Son père Anselme Honoré Albert Larguier était menuisier, et sa mère Clarisse Pauline Théron “sans profession”. Il a un frère deux ans plus jeune, Arthur. Il est élève du lycée d’Alès et s’intéresse déjà à la poésie. En 1899 il fait son service militaire à Aix-en-Provence, où il se lie d’amitié avec Cézanne. Plus tard, il sera mobilisé en 1914 dans ce même lycée d’Alès, à l’occasion changé en Caserne Thoiras, puis hôpital. Il est blessé en septembre 1915 pendant son service actif dans la Champagne.

Il vint à Paris vers l’âge de 20 ans. Suivant la volonté de ses parents il s’inscrit à Sciences-Po mais il n’y va qu’une fois. Dès lors il se voue à la poésie et il ne quitte plus guère Saint-Germain-des-Prés dont il devait devenir l’historien, sauf en 1940, quand il participe à l’exode de Paris et va vivre un temps à Vialas dans les Cévennes.
Il posait au poète « à l’ancienne », et écrivait de même. Il écrivit de nombreux ouvrages : romans, critique, essais, pièces de théâtre… Il fit partie de l’Académie Goncourt. (Source : Wikipédia)