Raoul PONCHON

Poète français.
Il vint chercher fortune à Paris où, s’étant fait remarquer dans les salons littéraires et dans le milieu journalistique, il publia, dans le “Courrier français” (1887-1907) puis dans le ” Journal”, une “gazette rimée” hebdomadaire (au total plus de cent cinquante mille vers), dans laquelle il commentait les événements contemporains.
De cette forêt immense, il tira un modeste florilège d’histoires piquantes, qu’il réunit dans le volume “La Muse au cabaret” (1920), suivi par ” La Muse gaillarde” en 1937.
Aimant le bon vin et les femmes, capable de s’attendrir à la vue d’une fleur et de sourire des malaises de l’âme “cette marquise” contrainte à la dégradante cohabitation avec le corps, ce “monstre hideux”, Raoul Ponchon avait le talent de transformer les sujets du jour en une causerie intelligente et substantielle.
Il fut reçu en 1924 à l’Académie Goncourt.  (Source : Babelio)