AU JARDIN DE L’INFANTE

30,00

Albert SAMAIN

Antoine CALBET

ROMBALDI

Illustrations originales en couleurs de Antoine CALBET
Editeur : Rombaldi, 1941
In-8° – 232 pages
Dimensions : 160 x 205
Exemplaire n° 3591 sur vergé Agnella de Boucher (seul papier)
Broché sous couverture rempliée
Intérieur impeccable

Recueil de poèmes publié en 1883 et par lequel le poète français Albert Samain (1858-1900) signifiait son adhésion au mouvement symboliste. Sur un ton mélancolique, dans la veine baudelairienne, le poète nous dit les vagues désirs qui étreignent son âme solitaire. Il exprime son univers par l’évocation de maints paysages minutieusement décrits, le tout dans une atmosphère d’une aérienne légèreté.

Antoine Calbet est le fils de Marie Singlande et de Jean-Baptiste Calbet, propriétaire terrien au lieu-dit de Gaubert.

Formé à l’école des beaux-arts de Montpellier par Édouard-Antoine Marsal où il apprend le dessin, ce dessinateur et illustrateur, peintre de nus et de scènes galantes est recherché de son vivant.

Antoine Calbet est ensuite admis à l’École des beaux-arts de Paris dans l’atelier d’Alexandre Cabanel (1823-1889). Il fut membre du jury d’admission des Beaux-Arts de 1913 à 1930. Il commence à exposer en 1880 et devient membre de la Société des artistes français. Il fut l’ami de son compatriote du Lot-et-Garonne, le président de la République Armand Fallières, pour lequel il dessinait les menus de ses repas, qui le firent connaître des salons parisiens.

Il illustre des ouvrages de Jean Lorrain, Henri de Régnier, Pierre Louÿs et pour des périodiques comme L’Illustration et L’Appel.

Il signe parfois Antonin Calbet.

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “AU JARDIN DE L’INFANTE”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *