AXELLE

VENDU

Pierre BENOIT

André HOFER

Éditions ATHÊNA

Illustrations, bandeaux et lettrines
et culs-de-lampe de André HOFER
Editions Athêna, 1950
Collection "ATHÊNA-LUXE"
In-8° - 312 pages
Dimensions : 150 x 190
Reliure demi-chagrin rouge à coins
Dos à 4 nerfs et décors peints collés
Tête dorée
Couverture illustrée conservée
Exemplaire n°1378 sur vélin
Intérieur en très bon état
Bel exemplaire bien relié

Pierre Dumaine est un jeune soldat français qui a été fait prisonnier par les Allemands dès le début de la Grande Guerre. Durant l’hiver 1917, l’Allemagne n’acceptant pas que la France envoie ses prisonniers au Maroc, il est envoyé en camp de « représailles » avec d’autres soldats en Prusse orientale près de la mer Baltique.

Il rencontre Axelle suite à un petit incendie sans gravité. Tombant amoureux d’elle, il essaye d’en apprendre plus sur son passé à travers de nombreuses sources. Distante, elle ne s’ouvre à lui qu’après de nombreuses semaines, n’étant jamais pleinement épanouie. Malheureusement, deux nations ennemies les séparent ainsi que sa promesse de mariage avec Dietrich, toujours au front. Cet amour évolue toutefois à travers tout le roman. Pierre Benoit évite cependant toute description explicite, jouant avec l’implicite.

À travers les pages, la guerre reste le fil conducteur, le lecteur sachant pertinemment comment elle se termine. Si les Allemands croient à une victoire finale rapidement, les choses en voudront autrement. Ceci aura un impact jouant important sur l’histoire d’amour entre P. Dumaine et Axelle ainsi que sur l’état de santé physique et mental du général.

Au-delà de cette histoire d’amour, Axelle représente aussi le quotidien de prisonniers français durant la Première Guerre mondiale, de la désuétude en Allemagne ainsi que des sacrifices familiaux endurés. Il s’agit également d’un roman résolument pacifiste vantant l’entente franco-allemande.

André Hofer, né à Autun (1890 – 1973), a régulièrement exposé au Salon des Indépendants à partir de 1912 et a été associé dans ses peintures au mouvement Art Déco. Mais il a acquis sa réputation surtout comme illustrateur de Kipling, Pearl Buck, Baudelaire, Balzac, Anatole France, Goethe, Victor Hugo, et Oscar Wilde.

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “AXELLE”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *