DE L’AMOUR

35,00

STENDHAL

Librairie GARNIER Frères

Librairie GARNIER Frères, 1928

 Volumes in-8° - 409 pages
Dimensions : 125 x 190

Reliure demi-chagrin lie-de-vin à coins
Dos fleuronnés dorés à 5 nerfs
Plats de papier marbré et irisé doré

Intérieur sans rousseurs
Ex-libris armorié (Amaury de la Chevalerie)

REMARQUES : Mention manuscrite sur la page de titre. Quelques annotations au crayon en marge.

De l’amour est un essai de Stendhal publié en 1822. Sous couvert d’analyse psychologique et sociologique de l’amour, il y exprime sa passion malheureuse pour Matilde Viscontini Dembowski. C’est dans cet ouvrage qu’il invente et décrit le célèbre phénomène de la cristallisation.

L’ouvrage est divisé en deux livres, le premier se consacre à l’analyse psychologique du sentiment amoureux ; le second propose une étude sociologique des mœurs amoureuses de différents pays, ainsi que sur l’éducation des femmes, même s’il oscille entre les deux dans chaque livre. Il ne peut s’empêcher de faire régulièrement des allusions à son histoire avec Matilde, comme cette allusion à l’un de leur malentendu, Matilde soupçonnant Stendhal de n’être qu’un séducteur collectionnant les conquêtes : « Peut-être que les femmes sont principalement soutenues par l’orgueil de faire une belle défense, et qu’elles s’imaginent que leur amant met de la vanité à les avoir ; idée petite et misérable : un homme passionné qui se jette de gaieté de cœur dans tant de situations ridicules a bien le temps de songer à la vanité ».

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “DE L’AMOUR”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *