LES NOUVELLES LEÇONS D’AMOUR DANS UN PARC

160,00

René BOYLESVE

CARLÈGLE

MORNAY

Illustrateur : Charles Emile CARLÈGLE

Editeur Mornay – 1930
54ème titre de la collection “Les Beaux Livres”

In-8° – 186 pages
Dimensions : 155 x 210

Tirage à 1000 exemplaires
Exemplaire n°515 sur Rives

Belle reliure demi-maroquin vert à coins signée BERNASCONI
Dos à 4 nerfs mosaÏqué
Tête dorée
Intérieur en parfait état

L‘action du roman se déroule dans un château à la limite de l’Anjou et de laTouraine, tout comme l’œuvre à laquelle il fait suite, et Boylesve lui-même, comme précédemment, prête assurément certaines de ses pensées au baron de Chemillé.

Le roman rassemble quatre récits ayant pour personnage principal Jacquette. Ils ont été écrits séparément et deux d’entre eux, Alcindor et Le Mariage de Pomme-d’Api ont été publiés, respectivement en 1920 et 1923.

Dans Alcindor, Jacquette voue une vénération sans borne à un poète  qu’elle ne connaît qu’au travers de son œuvre. Sa famille cherche à lui faire rencontrer des jeunes hommes de son âge, mais elle ne les voit pas, habitée par sa passion littéraire. Elle arrive toutefois à convaincre Monsieur de Fontcombes, lui aussi épris de poésie, de « lire Alcindor ». Le poète inconnu devient un motif de complicité entre les deux jeunes gens, complicité qui se transforme en amour et la fin du récit annonce le prochain mariage de Jacquette.

L’Ordonnance du docteur Couloubre voit Jacquette, jeune mariée, contrainte par ce médecin de réfréner ses appétits conjugaux pour ménager la santé de son mari. Mais cette période d’abstinence qu’elle impose à son mari l’inquiète jusque dans ses rêves : et si M. de Fontcombes, pendant ce temps, la trompait avec Mlle de Quinconas, son ancienne gouvernante.

Ovide : l’art d’aimer est le titre de l’ouvrage que Jacquette et son mari tiennent à la main dans la bibliothèque de M. de Chemillé, le parrain de Jacquette, où ils sont venus tromper un ennui passager. Ils viennent de passer tout l’après-midi, seuls dans la bibliothèque, et ils ne s’y sont pas ennuyés un seul instant, même s’ils n’ont pas lu une seule page.

Le baron de Chemillé organise le Mariage de Pomme-d’Api, poupée de sa filleule quand elle était enfant. Pendant trois jours de fêtes au château personne ne songe à la poupée ni ne remarque l’absence de M. de Chemillé. Celui-ci raconte plus tard à Jacquette qu’il a, lui, au milieu d’une société de poupées et de pantins, assisté au mariage de Pomme-d’Api, et que celle-ci, au lieu d’épouser le Pierrot qui lui était destiné, a passé la nuit avec un Turc après avoir convaincu plusieurs de ses soupirants de se jeter du haut d’une tour. Jacquette comprend alors que son parrain vient de lui livrer une des morales philosophiques qu’il affectionne.

Charles-Emile Egly dit CARLEGLE (1877-1937) est un dessinateur, humoriste, illustrateur, lithographe et graveur sur bois d’origine Suisse. Il commence par apprendre la gravure aux Arts Industriels de Genève (Suisse). Il se rend ensuite à Paris et commence à se faire connaître dans le milieu de la presse en collaborant à de nombreux journaux et revues, dans lesquels sont publiés ses dessins d’humour, d’actualité ou non : l’Assiette au Beurre, le Rire, la Vie Parisienne, le Sourire… . Carlègle acquiert rapidement une bonneréputation, et se trouve classé parmi les « humoristes ». Après la guerre de 14-18, il travaille pour des Editions de Luxe et devient maître-illustrateur. Il va illustrer les oeuvres complètes de grands auteurs tels que Anatole France, Montorgueil, Pierre Louÿs, Maupassant, Pierre de Ronsard et bien d’autres. Sociétaire des humoristes, il participe au Salon d’Automne en 1919. Carlègle est un artiste reconnu, par ses pairs et par les bibliophiles. Carlègle a toujours été attiré par le dessin de nu. « Je ne veux faire d’illustrations, a-t-il confié à Marcel Valotaire, que celles qui me donneront l’occasion de dessiner des nus »

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “LES NOUVELLES LEÇONS D’AMOUR DANS UN PARC”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *