RUBAIYAT – Omard KAYYAM

VENDU

Illustrateur : Edmond DULAC

Editeur : Piazza

Année : 1910

Description

20 compositions en couleurs sous serpentes légendées
In-4° broché
Dimensions : 235 x 310
Intérieur très propre
Ghiyath al-Din Abou al-Fath Omar ibn Ibrahim Al-Nisabouri al-Khayyami, mieux connu sous le nom d’Omar Khayyam (1048-1131 apr. J.-C.), était un mathématicien, astronome, philosophe et poète musulman perse qui s’intéressait également à la musique, la mécanique et la géographie. Il naquit et mourut à Nichapour, en Iran, où il enseigna les théories philosophiques d’Ibn Sina (aussi connu sous le nom d’Avicenne, 980-1037), entre autres disciplines. Bien que Khayyam soit principalement connu des générations suivantes pour sa poésie, son travail sur l’algèbre, les mathématiques et la réforme du calendrier fut d’une grande importance. Khayyam est connu pour ses rubaïyat (quatrains) qui sont deux strophes en ligne avec deux parties. Ce terme est dérivé de la racine arabe du mot « quatre ». L’interprétation de ces quatrains ne cessa d’être controversée. Alors que certains les voient comme un appel à profiter et à célébrer la vie, d’autres les perçoivent dans un contexte mystique. D’autres encore soutiennent que cela renforce le pessimisme et le nihilisme.

Exemplaire n°358 sur papier vélin du Marais

Edmond DULAC nait en 1882 à Toulouse. Issu d’une famille bourgeoise, il est sensibilisé très tôt à l’art par ses parents. Très intéressé par le dessin, il suit les cours de l’Ecole des Beaux-Arts de Toulouse. Il se spécialise dans l’illustration et en 1905, il transforme son prénom en Edmund et part tenter sa chance en Angleterre.

Il prit la nationalité britannique en 1912. Jusqu’en 1937, il vit difficilement de son travail d’illustrateur.

Dulac fait partie de cette nouvelle génération d’illustrateurs qui contribuent au renouveau du livre illustré au début du XXe siècle. Comme Arthur Rackham son aîné de quinze ans, il saisit le créneau alors florissant de l’illustration de luxueux livres d’étrennes. Dulac puise dans le même corpus de textes féeriques et expose ses originaux dans la même galerie. La délicatesse de son trait et de ses couleurs sont parfaitement rendues grâce au récent procédé de la simili-gravure. Jusqu’à la guerre, Dulac illustre chaque année un nouveau titre qu’Henri Piazza publie aussi luxueusement en France : illustrations reproduites sur papier couché, contrecollées dans un encadrement de frise.

En 1907, Dulac illustre quelques Contes des 1001 Nuits. Deux ans plus tard, il s’attaque à un ouvrage qui venait alors d’être découvert et traduit, Rubáiyát d’Omar Khayyám. Le style de Dulac est alors encore très proche des autres illustrateurs de gift book de contes – on dirait fantasy aujourd’hui – mais il annonce déjà l’évolution vers un style plus épuré (fortement influencé par les miniatures persanes).

Informations complémentaires

Poids 1.8 kg

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “RUBAIYAT – Omard KAYYAM”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *