VIE DE HENRY BRULARD

80,00

STENDHAL

LE DIVAN

Le DIVAN, 1949

Exemplaire n°1306 sur chromotype

2 volume in-8° - 522 +419 pages
Dimensions : 160 x 205

Reliure demi-chagrin lie-de-vin à coins
Dos fleuronnés dorés à 5 nerfs
Plats de papier marbré et irisé doré
Couvertures et dos conservés

Intérieur sans rousseurs
Ex-libris armorié (Amaury de la Chevalerie)

Remarque : annotations au crayon dans les marges

Oeuvre autobiographique inachevée de Stendhal, pseudonyme de Henri Beyle. Il y évoque ses amours, ses aspirations, son enfance, ses parents, ses études à l’école Centrale de Grenoble. C’est, à côté du Journal et de Souvenirs d’égotisme, l’œuvre autobiographique la plus importante de Stendhal.

Écrite en 1835-1836, elle ne fut publiée qu’en 1890 par Casimir Stryienski. Le titre fait allusion au véritable patronyme de Stendhal, modifié par refus du nom paternel et goût des pseudonymes.

Ce livre apporte un témoignage historique de première main sur son époque, en particulier sur Grenoble et Claix (où le père de Stendhal avait une propriété) à la fin du XVIIIe siècle. Stendhal enfant fut en particulier spectateur de la Journée des Tuiles. On y retrouve aussi la description de l’Hôtel de Castries à Paris que l’auteur fréquenta ainsi que du jardin de ville de Grenoble.

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “VIE DE HENRY BRULARD”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *