Maxence VAN DER MEERSCH

Maxence Van der Meersch, de son vrai patronyme Vandermeersch, est un écrivain français.
Avocat de formation, il exercera très peu, préférant le stylo à la robe et se consacrera rapidement exclusivement à l’écriture. Son œuvre empreinte d’humanisme et de son propre vécu est consacrée essentiellement à la vie des gens modestes du Nord, sa région natale.
En 1936, il obtint le Prix Goncourt pour “L’Empreinte du dieu” et le Grand Prix de l’Académie française lui fut décerné en 1943 pour “Corps et âmes”, succès international traduit en treize langues.
Catholique, il écrivit également des ouvrages à caractère religieux, notamment une vie du curé d’Ars et une biographie de sainte Thérèse de Lisieux (1947).
Maxence Van der Meersch est emporté par la tuberculose, à seulement 43 ans.

Car ils ne savent pas ce qu’ils font est un roman, partiellement autobiographique, écrit en 1933. Il est d’une grande tristesse. Dans la postface, rajoutée plus tardivement lors de sa réédition, l’auteur indique avoir exprimé la misère morale de ses 20 ans et mesuré l’abîme dont il a pu sortir. (Source : Wikipédia)