Jules LEMAITRE

Portrait de Colette

Ecrivain et critique dramatique français.
Fils d’instituteur, éducation chrétienne au petit séminaire d’Orléans.
Brillant élève de l’Ecole normale (1872) il fait carrière dans l’enseignement; il publie deux recueils de sonnets: “Les Médaillons” (1880), “Petites Orientales” (1883) et écrit dans “La Revue Bleue”.
En 1884 il rompt avec l’Université et entre comme critique dramatique au “Journal des débats”.
“Les Impressions de théâtre” regroupent les articles parus entre 1853 et 1914, puis les “Contemporains”, études et portraits littéraires de la même époque. Lemaitre se lance dans une carrière de dramaturge: “Révoltée” (1889), “Le Député Leveau” (1890), “Le Mariage blanc” (1891), “Le Pardon” (1895), “La Massière” (1905).
Dilettante brillant, conférencier mondain, Jules Lemaitre s’oriente vers un nationalisme et un conservatisme qui le mènent aux doctrines de l’Action française.

Les livres de cet auteur au catalogue