HISTOIRE DE L’INVALIDE À LA TÊTE DE BOIS

80,00

Eugène MOUTON

Georges CLAIRIN

Librairie d’Art Ludovic BASCHET

Suivi de : Le Squelette Homogène - Le Boeuf - Le Coq Du Clocher

Illustrations in et hors-texte en noir et en couleurs de Georges CLAIRIN

Librairie d'Art Ludovic Baschet

Grand In-4° - 220 x 310 - 198 pages

Reliure plein cuir éditeur couleur aubergine
Décors dorés à la plaque signés Paul Souze sur le plat
Pièce de titre et d'éditeur sur le dos
Tête dorée
Intérieur très frais

Remarques : mors et plats légèrement frottés - Coiffe supérieure restaurée

Georges Jules Victor Clairin, né à Paris le 11 septembre 1843, et mort dans la station balnéaire du Pouldu le 2 septembre 1919, est un peintre et illustrateur orientaliste français. Il est l’oncle du peintre Pierre-Eugène Clairin.

Il entre en 1861 à l’École des beaux-arts de Paris où il se forme dans les ateliers d’Isidore Pils et de François-Édouard Picot. Il débute au Salon de 1866. Il voyage en Espagne avec le peintre Henri Regnault et la sculptrice Marcello, en Italie avec les peintres François Flameng et Jean-Léon Gérôme. En 1895, il voyage en Égypte avec le compositeur Camille Saint-Saëns.

Il est connu surtout pour ses portraits de Sarah Bernhardt, à laquelle il est lié par une longue amitié et qu’il dépeint dans nombre de rôles dans lesquels elle s’est illustrée ; il la représente aussi dans des poses plus intimes (Portrait de Sarah Bernhardt, 1876, Paris, Petit Palais), offert au musée à la mort de la comédienne, par son fils en 1923.

Il a également peint plusieurs plafonds : foyers de l’Opéra Garnier à Paris (1874) et du théâtre de Cherbourg ; grand théâtre de Tours, coupole de la Bourse de commerce de Paris (L’Afrique et l’Asie), plafond du théâtre d’Épernay.

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “HISTOIRE DE L’INVALIDE À LA TÊTE DE BOIS”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *