LE PROMENEUR ACCOMPAGNÉ

280,00

Alexandre ARNOUX

Jean FRELAUT

TEXTES ET PRÉTEXTES

11 gravures et 11 dessins en couleurs de Jean FRELAUT

Textes et Prétextes, 1948

ÉDITION ORIGINALE

Volume in-4° - 245 x 2900 - 144 pages

Exemplaire n°138/251 sur Lana

En feuilles sous chemise illustrée et coffret d'éditeur
Intérieur en excellent état

Avec son promeneur accompagné, qui parfois déambule seul perdu dans ses réflexions, Alexandre Arnoux nous conduit au hasard de ses pas et de ses réflexions dans un Paris paisible qui garde la mémoire des siècles passés : Le jet d’eau des Tuileries, Pont-Neuf, Quartier Saint-Paul, La Tour Eiffel, Les fleurs et les villes, Rue Berton, Le pêcheur à la ligne, Jardin du Luxembourg, Les Quais, Chevet de Notre-Dame.

Ainsi nous cheminons dans des endroits connus ou inconnus accompagnés par le texte subtil d’Alexandre Arnoux et les fines gravures de Jean Frélaut.

Jean Frélaut, né le 17 juillet 1879 à Grenoble et mort le 23 décembre 1954 à Vannes, est un peintre, graveur et illustrateur français.

Sa famille s’installe en Bretagne, dont elle est originaire, au moment du départ à la retraite de son père, le général Auguste-Louis Frélaut. Il vient vivre dans la propriété familiale au lieu-dit « La Haie » à Vannes. Jean Frélaut effectue ses études secondaires au lycée Jules Simon. À 18 ans, il se rend à Paris, en 1897, il entre dans l’atelier de Fernand Cormon à l’École des beaux-arts de Paris. Il apprend la technique de la gravure de Marcel Beltrand et de Donald Shaw Mac Lauglan. Il voyage en Europe et en Afrique du Nord. Il se marie avec Elizabeth Pinasseau en 1912 et est exposé à la galerie Barbazanges. Mobilisé, il est fait chevalier de la légion d’honneur en 1919. Il participe au groupe des Peintres graveurs indépendants, fondé par Jean Émile Laboureur et Raoul Dufy à partir de 1923. Il retourne vivre dans le Morbihan. En 1937, il est nommé conservateur du musée de Vannes. Il décore avec Jean Émile Laboureur et Pierre Dubreuil l’École Nationale de la Marine Marchande. Il est le père de Dominique Frelaut, maire de Colombes pendant 36 ans.

Auteur de plus de 1 500 planches, il reçoit le prix de la gravure française à la biennale de Venise (1934). L’oeuvre gravé de Jean Frélaut est présent dans les collections du Musée de Vannes et dans celle du Musée départemental breton (Quimper), qui possède également de lui quelques dessins.

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “LE PROMENEUR ACCOMPAGNÉ”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *