Mon oncle Benjamin

MON ONCLE BENJAMIN

Claude TILLIER

Héritier actif des Lumières (et l’on verra à la lecture de la préface que Tillier le fut très tôt) l’auteur a prêté à son personnage certains de ses traits, une vigueur intellectuelle, des choix philosophiques, un sens du concret que caractérise un bel entrain jubilatoire. Truculent orateur, pédagogue populaire, moraliste averti, Benjamin possède au plus haut degré une qualité souvent commentée de nos jours mais fort rare à l’époque : il sait démystifier. C’est là que se rencontre sans doute le mieux la personnalité singulière de ce médecin de campagne, républicain absolu – nous dirions aujourd’hui progressiste – bon vivant mais aussi bon scientifique.

« Quiconque n’a pas lu Mon oncle Benjamin, ne peut se dire de mes amis. » : Georges Brassens.

50,00

Lithographies de P. DUTEURTRE

Editions Neveu-Brunier, 1947

Exemplaire n°584 sur Canada parcheminé

Reliure demi-maroquin rouge

Dos à 4 nerfs

In-8° - 248 pages - 18 cm x 24,5 cm

Couverture et dos conservés

Intérieur en parfait état

Remarque : papier des plats frotté