Anton TCHÉKHOV

Anton Pavlovitch Tchekhov est un écrivain russe. Il étudie la médecine à l’université de Moscou et commence à exercer à partir de 1884. Après la faillite du père, il cherche à augmenter ses revenus en publiant des nouvelles dans divers journaux. Le succès arrive assez vite, mais il ressent les premiers effets de la tuberculose, qui le contraint à de nombreux déplacements pour trouver un climat qui lui convienne mieux que celui de Moscou. En 1887, il assiste à la création de sa première grande pièce, “Ivanov” puis, entre 1888 et 1889, il écrit plusieurs petites pièces en un acte ainsi que “L’Homme des bois” qui, une fois remaniée en 1896 sous le nom d’”Oncle Vania”, devient sa prochaine pièce importante qui demeure aujourd’hui une de ses pièces les plus connues. En 1889 il publie un de ses chefs d’oeuvre “Une morne histoire”  qui raconte les désillusions d’un homme au soir de sa vie. Bien que refusant l’engagement politique, il est extrêmement sensible à la misère d’autrui. Il ouvre des dispensaires, soigne gratuitement les plus pauvres, et favorise la création de bibliothèques. En 1890, malgré la maladie, il fait un séjour d’un an au bagne de Sakhaline pour témoigner des conditions d’existence des bagnards (“L’île de Sakhaline”, 1891). Il meurt en Allemagne, lors d’une cure dans un sanatorium, à l’âge de 44 ans.
Dans l’œuvre de Tchekhov, les personnages sont terriblement humains, égarés entre leurs regrets et leurs espoirs. Les nouvelles d’abord (près de 650), le théâtre ensuite (“La Mouette”, “La Cerisaie”), font de Tchekhov, de son vivant, une gloire nationale russe, à l’égal de Dostoïevski et de Tolstoï. (Source : Babelio)