LA BECQUÉE

200,00

René BOYLESVE

Éditions de la REVUE BLANCHE

Editions de la Revue Blanche, 1901

Reliure demi-chagrin aubergine à coins signée A. Mertens

Tête dorée

Edition originale

Un des 15 exemplaires numéroté sur papier de Hollande seul grand papier après 5 sur Japon

Intérieur non rogné impeccable

Très bel exemplaire

Défaut : dos légèrement passé et frotté

La Becquée est un roman de mœurs français de René Boylesve, largement autobiographique, paru en 1901. Le narrateur, un jeune enfant, décrit la vie et les relations parfois compliquées d’une famille regroupée autour d’une tante riche dans un grand domaine terrien du Sud de la Touraine. L’entourage de la vieille dame profite de son hospitalité, situation qu’elle assume mais elle est malade et condamnée, et sa fin prochaine émeut ses proches.

Très tôt, René Boylesve semble avoir été encouragé par son ami Hugues Rebell à publier un livre tiré de ses souvenirs d’enfance ; il y en aura deux, La Becquée puis L’Enfant à la balustrade. Pourtant, La Becquée n’est pas un roman régional et les souvenirs d’enfance de Boylesve sont le prétexte et le cadre dans lequel il développe ses études de mœurs.

En 1899 Boylesve soumet à Louis Ganderax, directeur de la Revue de Paris, Les Bonnets de dentelle, seconde version d’un roman sur ses souvenirs d’enfance — le manuscrit de la première version semble perdu. Le texte est refusé par l’éditeur qui en souligne toutefois l’intérêt, mais qui reproche à Boylesve un style pas assez resserré et une intrigue trop courte : le roman se termine à l’annonce du verdict médical pour la tante Félicie ; il est rédigé de manière impersonnelle. Boylesve remanie donc son manuscrit et parvient à proposer un texte plus condensé (un tiers de moins en longueur) mais dont l’histoire s’étend sur une durée plus longue de trois ans, jusqu’à la mort de Félicie, et le jeune Henri en est le narrateur. Autre modification, plus anecdotique mais immédiatement accessible au lecteur, le parler très patoisant de certains personnages des Bonnets de dentelles est corrigé et neutralisé. Le texte est alors accepté par Ganderax.

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “LA BECQUÉE”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *