Pierre-Georges JEANNIOT

Portrait de Colette

Pierre Georges Jeanniot né à Plainpalais (Suisse) le 2 juillet 1848 et mort à Paris le 9 janvier 1934 est un peintre, illustrateur et graveur français. L’éducation artistique de Pierre Georges Jeanniot a commencé auprès son père, Pierre Alexandre Jeanniot (1826-1892), longtemps directeur de l’école des beaux-arts de Dijon. Pourtant, Jeanniot entame tout d’abord une carrière militaire, en tant qu’officier d’infanterie (1866-1881), sans jamais cesser de dessiner. Il expose pour la première fois en 1872 au Salon des artistes français. En qualité de dessinateur, il a été un des collaborateurs assidus de la première heure de la revue La Vie moderne, fondée en 1879 par Georges Charpentier, qui publiait également les signatures de Théodore de Banville, Alphonse Daudet, Giuseppe De Nittis, et contribua à d’autres revues illustrées comme La Lutte moderne, La Vie parisienne, L’Assiette au beurre et Le Courrier français. Le dessin fut toujours sa passion et sa force. Son trait vivant, expressif et animé excellait à rendre avec humour les scènes pittoresques de la vie de ses contemporains. Pendant les trois décennies suivantes, il illustre un grand nombre de livres et manuscrits, y compris Le Voyage de Paris à Saint-Cloud, Germaine Lacerteux, Tartarin de Tarascon, Adolphe de Benjamin Constant, Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, Le Misanthrope de Molière et Contes choisis de Maupassant, Le Calvaire d’Octave Mirbeau, Les Paysans d’Honoré de Balzac, Candide de Voltaire et de nombreuses autres œuvres littéraires.

Les livres de cet illustrateur au catalogue