LE CAVALIER MISEREY

45,00

Abel HERMANT

Pierre-Georges JEANNIOT

Librairie OLLENDORFF

Librairie Ollendorff, 1901

Dessins in et hors-texte de Jeanniot

Reliure demi-chagrin rouge

Dos à 3 nerfs

Tête dorée

Couverture illustrée conservée

Volume in-12°

Dimensions : 14X18 - 432 pages

Excellent état

Ce roman fit scandale. Anatole France le démolit dans un article retentissant. Des officiers en firent un autodafé sur un tas de fumier dans une cour de caserne. Il parut en 1887, à une époque où les nationalistes glorifiaient l’armée. Le pauvre Miserey, devenu brigadier dans un corps de chasseurs à cheval, subira bien des avanies, connaîtra force désillusions. Personnage falot, influençable, il est sur le point de déserter et sera finalement dégradé et condamné. Certains ont trouvé dans ce roman une apologie de l’homosexualité militaire.

Pierre Georges Jeanniot né à Plainpalais (Suisse) le 2 juillet 1848 et mort à Paris le 9 janvier 1934 est un peintre, illustrateur et graveur français.

L’éducation artistique de Pierre Georges Jeanniot a commencé auprès son père, Pierre Alexandre Jeanniot (1826-1892), longtemps directeur de l’école des beaux-arts de Dijon. Pourtant, Jeanniot entame tout d’abord une carrière militaire, en tant qu’officier d’infanterie, sans jamais cesser de dessiner. Il expose pour la première fois en 1872 au Salon des artistes français. Chaque année, il y présente des œuvres avec des vues de Toul, Paris, Troyes, des bords de Seine et quelques portraits, ainsi que des eaux-fortes.

En 1881, alors que l’armée lui propose le grade de commandant, il démissionne pour se consacrer exclusivement à la peinture et à la gravure. Le dessin fut toujours sa passion et sa force. Son trait vivant, expressif et animé excellait à rendre avec humour les scènes pittoresques de la vie de ses contemporains. Pendant les trois décennies suivantes, il illustre un grand nombre de livres et manuscrits, y compris Le Voyage de Paris à Saint-Cloud, Germaine Lacerteux, Tartarin de Tarascon, Adolphe de Benjamin Constant, Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, Le Misanthrope de Molière et Contes choisis de Maupassant (1886), Le Calvaire d’Octave Mirbeau (1901), Les Paysans d’Honoré de Balzac (1911), Candide de Voltaire et de nombreuses autres œuvres littéraires.

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “LE CAVALIER MISEREY”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *