FACE AU DRAPEAU

90,00

Jules VERNE

Léon BENETT

HETZEL & CIE

42 illustrations de L. BENETT dont 8 gravures hors-texte en chromotypographie

Collection Hetzel & Cie, sd

Un des 28 cartonnages dits "Au steamer" celui-ci au médaillon doré
Titre paru en 1896
Cartonnage polychrome réalisé par Magnier & ses fils
Plaque de SOUZE
Tranches dorées
In-8° - 221p - 190 x 275

Intérieur propre sans rousseurs
Catalogue in fine

Roman d’anticipation. L’auteur fait part dans cette œuvre de son inquiétude face aux progrès techniques dans le domaine des explosifs, qui transparaissait déjà (mais avec une teinte d’humour) dans De la Terre à la Lune et qui s’affirme dans Les Cinq Cents Millions de la Bégum, en imaginant une bombe d’une puissance inouïe. Le héros tragique du roman, Thomas Roch, qui se trouve dans la position d’un moderne Coriolan, aurait été inspiré par l’inventeur de la mélinite, Eugène Turpin. Ce dernier traîna Jules Verne et son éditeur en justice pour diffamation. L’écrivain et Louis-Jules Hetzel furent défendus par Raymond Poincaré.

On rattache généralement ce roman à la période sombre, pessimiste et misanthrope, de la production romanesque de Jules Verne, qui s’achèvera avec Maître du monde.

Léon Benett, né Hippolyte Léon Benet le 2 mars 1839 à Orange (Vaucluse) et mort le 7 décembre 1916 à Toulon, est un peintre et illustrateur français.

Benett est surtout connu pour avoir illustré une grande partie des romans de Jules Verne, chez l’éditeur Hetzel : entre 1873 et 1910, il illustre vingt-cinq des Voyages extraordinaires, ainsi que d’autres œuvres de Jules Verne. Il a aussi illustré Victor Hugo, Léon Tolstoï, Thomas Mayne Reid, André Laurie, Camille Flammarion, Élisée Reclus, James Fenimore Cooper, Erckmann-Chatrian.

Mettant à profit une carrière administrative exotique et les nombreux voyages accomplis à cette occasion, Léon Benett excellait à représenter les pays exotiques. Les carnets de croquis ramenés de ses voyages alimentèrent son œuvre d’illustrateur.

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “FACE AU DRAPEAU”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *