GARGANTUA et PANTAGRUEL

470,00

François RABELAIS

Henry LEMARIÉ

RAMEAU D’OR

Rameau d'or - Paul Cotinaud, 1950

Aquarelles in-texte, lettrines et cul-de-lampe de LEMARIÉ

Complet en 3 volumes in-8°

En feuilles sous chemise rempliée et double emboitage

Tirage limité à 800 exemplaires tous sur vélin d'Arches.

Exemplaire n°185

230, 215 et 207 pages

Intérieur en parfait état

Défaut : décharge légère des illustrations

Dans un monde où hommes et géants se côtoient, les situations insolites ne manquent pas : « À boire ! » s’écrie Gargantua tout juste sorti de l’oreille de sa mère ! 
La galerie de personnages ici dépeints serait-elle tout droit sortie d’un carnaval ? Dérèglements, démesures, désordres sont ici maîtres des jeux : tel ce corps peuplé de planteurs de choux ; telle cette abbaye sans foi ni loi où le vin coule autant que, du haut de Notre-Dame, l’urine de Pantagruel sur les passants ; tel encore le génie de Gargantua s’exerçant dans l’art du « torche-cul »… 
Jouant à parodier tout ce qu’il touche, Rabelais nous invite à suivre, depuis la prime enfance jusqu’à l’âge de raison, les péripéties burlesques de deux géants, aux prises avec une réalité des plus ordinaires : la guerre, l’ignorance des uns, la vanité des autres. Penser l’homme et le faire penser : voilà ce que Rabelais espère de ses « amis lecteurs ». 

Henry LEMARIÉ, illustrateur français (1911-1991), peintre miniaturiste est, l’un des plus célèbre de notre époque ; son oeuvre combine l’assurance que lui donne sa grande érudition et la malice et l’humour venant de son amour de la vie. La précision de son dessin, le raffinement de ses couleurs, le respect des textes et de leur esprit, font de lui un grand illustrateur, dont l’œuvre est recherchée des bibliophiles. Son oeuvre est très abondante, il illustra notamment, Trois contes de Charles Perrault et les Œuvres de Rabelais (de 1942 à 1946); Les Quinze Joyes du mariage (1945); il ajoute son talent aux textes de L’École des femmes de Molière, des Plaideurs de Racine et de La Légende de saint Julien l’Hospitalier de Flaubert (de 1948 à 1950); quelques contes des Mille et Une Nuits (de 1951 à 1955), et Les Aventures de Mr. Pickwick de Dickens en 1981. Il collabora notamment avec Jean Estrade, le directeur de l’édition d’art des Heures Claires, avec qui il mit au point une nouvelle technique de gravure sur bois en couleurs. 

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “GARGANTUA et PANTAGRUEL”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *