LA DOUBLE MAÎTRESSE

70,00

Henri de RÉGNIER

Raoul SERRES

ARC-EN-CIEL

68 aquarelles originales de Raoul SERRES réhaussées au pochoir

Éditions Arc-en-Ciel, 1945

Exemplaire n°669 sur vélin de luxe
2 volumes in-8° - 211 + 225 pages - 160 x 200

Reliure demi-maroquin rouge à coins signée SAULNIER
Intérieur en excellent état
Couverture et dos conservés
Têtes dorées

Remarques : frottements notamment sur les nerfs, les mors et le dos

La Double Maîtresse s’attache à trois personnages principaux : François de Portebize, sa mère Julie, et Nicolas de Galandot, qui laisse après sa mort une fortune considérable à son neveu François, qui ne l’a jamais connu. La première partie retrace la jeunesse de cet oncle mystérieux, nobliau de province un peu benêt (héritier d’une famille passablement tarée), et sa rencontre avec sa cousine Julie de Mausseuil, petite coquine devenant peu à peu une franche libertine. Dans la seconde partie, on en revient à François, qui fait fureur à Paris grâce à l’héritage de son oncle, et suscite bien des passions ; curieux de savoir qui était son oncle, il rencontre l’ancien précepteur de celui-ci, le truculent abbé Hubertet. La troisième partie opère un nouveau détour chronologique, puisqu’on suit désormais Nicolas de Galandot dans son âge mûr, qui par foucade a déménagé à Rome pour se consacrer à l’archéologie : il s’y mue peu à peu en vieillard ridicule, jamais déniaisé, et jamais guéri de sa passion de jeunesse pour sa cousine Julie. Il meurt au milieu d’humiliations terribles, après avoir refusé la main secourable que lui offrait le dernier des personnages extraordinaires qui jalonnent ce roman, le noble anglais Tobyson de Tottenwood.

Raoul Serres, né en 1881 à Cazères-sur-Garonne (Haute-Garonne) et décédé en 1971, est un graveur au burin et illustrateur.
Elève de Jules Jacquet, Henri-Joseph Dubouchet et Léon Bonnat, il est sociétaire des Artistes Français en 1906 et expose au Salon de ce groupement : mention honorable en 1898, médaille de troisième classe en 1906, prix de Rome en 1906. Il a illustré de nombreux livres de bibliophilie à petit tirage, souvent à caractère érotique sous le nom de Schem : « Balzac, Baudelaire, Brantôme, Corneille, Diderot, Claude Farrère, Flaubert, Théophile Gautier, Marivaux, Maupassant, Mauriac, Racine, Henri de Régnier, Festif de la Bretagne, Voltaire. Il a aussi été l’auteur de Timbres-poste et de cartes postales.

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “LA DOUBLE MAÎTRESSE”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *