LA PRINCESSE DE CLÈVES

160,00

Madame de LA FAYETTE

Pierre ROUSSEAU

EDITIONS ANDRÉ VIAL

Aquarelles originales de Pierre ROUSSEAU

Editions André Vial, 1972

Tirage limité à 99 exemplaires
Exemplaire n°40 sur vélin à la cuve de Rives

En feuilles sous chemise grise rempliée, étui de satin moiré bleu (dos insolé) et emboitage satiné bleu
In-4° - 183 pages
Dimensions : 275 X 350
Excellent état

Le roman prend pour cadre la vie à la cour des Valois « dans les dernières années du règne de Henri Second », comme l’indique le narrateur dans les premières lignes du récit. Il peut donc être défini comme un roman historique, même s’il inaugure, par bien des aspects (souci de vraisemblance, construction rigoureuse, introspection des personnages) la tradition du roman d’analyse. C’est en effet un des premiers romans dits psychologiques, ce qui contribue à sa modernité.

La Princesse de Clèves témoigne également du rôle important joué par les femmes en littérature et dans la vie culturelle du XVIIè siècle, marquée par le courant de la préciosité. Madame de La Fayette avait fréquenté avant son mariage le salon de la marquise de Rambouillet et, comme son amie Madame de Sévigné, faisait partie du cercle littéraire de Madeleine de Scudéry, dont elle admirait les œuvres.

Roman fondateur, La Princesse de Clèves est évoqué comme l’un des modèles littéraires ayant inspiré Balzac, Raymond Radiguet ou même Jean Cocteau.

Pierre Rousseau (1903-1991) est l’illustrateur de l’ouvrage. De 1925 à 1962, il apporte sa contribution à de nombreux ouvrages. Il fut aussi peintre officiel de l’armée. 

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “LA PRINCESSE DE CLÈVES”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *