SÉBASTIEN ROCH

180,00

Octave MIRBEAU

Fernand SIMÉON

MORNAY

Illustrations de Fernand SIMÉON

Éditions Mornay, 1926
32ème titre de la collection “Les Beaux Livres”

Exemplaire n°658 sur papier de Rives

In-8° – 402 pages
Dimensions : 160 x 205

Belle reliure demi-maroquin rouge à coins signée BLANCHETIÈRE
Dos à 5 nerfs
Tête dorée
Couverture et dos conservés
Intérieur impeccable

Quincailler à Pervenchères, petite ville du département de l’Orne, Joseph-Hippolyte-Elphège Roch rêve d’une ascension sociale pour son fils Sébastien.
C’est pourquoi il réussit à le faire inscrire au collège des Jésuites de Vannes. Là, Sébastien est rejeté par ses condisciples, de jeunes aristocrates provinciaux. Il se lie pourtant avec Boloré, un élève renfermé, révolté, fils d’un médecin. Deux ans passent, le jeune père de Kern s’intéresse à l’éducation de Sébastien mais cela cache d’inavouables pulsions : une nuit, Kern viole Sébastien… 

Violente critique des Jésuites et des moeurs provinciales, Octave Mirbeau décrit avec talent, la lente soumission de l’esprit qui conduit au viol physique. 

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “SÉBASTIEN ROCH”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *